Demander un soutien financier

À la Caisse d’économie solidaire, notre ristourne est collective. Ce retour de nos excédents vers les communautés et les projets sociaux s’inscrit en continuité et en cohérence avec notre mission.

Dans le cadre du plan de relance suite à la crise de la COVID-19 émis par la Caisse ayant pour objectif de soutenir ses entreprises collectives et ses organisations communautaires membres dans le contexte de la relance de leurs activités dans la reprise suite à la pandémie COVID, la Caisse offre deux mesures de soutien en subvention alimentées par la ristourne collective votées par nos membres en assemblée.

  • Remboursement des services de consultation pour la relance
  • Aide solidaire financière pour la relance

Ces mesures sont en vigueur jusqu’au 30 juin 2021.

Qui peut déposer une demande de soutien financier ?

Les entreprises de l’économie sociale et les organisations communautaires membres qui œuvrent au développement solidaire de leur milieu.

Elles font leurs affaires régulières avec la Caisse d’économie solidaire Desjardins (TRANSIT 92276) depuis plus d’une année*.  

*Nous pourrions exceptionnellement considérer un projet qui est membre depuis moins longtemps.

Veuillez noter que les demandes des entreprises et organismes non membres ne seront pas traitées.

Remboursement des services de consultation | Aide solidaire financière pour la relance

Dans le but de soutenir ses entreprises collectives et ses organisations communautaires membres dans le contexte de la relance de leurs activités dans la reprise suite à la pandémie COVID, la Caisse offre deux mesures de soutien en subvention alimentées par la ristourne collective votées par nos membres en assemblée.

Les deux mesures complémentaires sont :

  • Le Remboursement des services de consultation : si l’organisme ou l’entreprise n’est pas en mesure d’élaborer elle-même son plan de relance, elle peut avoir recours à un accompagnement professionnel. Elle peut aussi obtenir des services conseils spécialisés dans le cadre de l’implantation d’un plan de relance.
  • une Aide solidaire financière : en complémentarité avec les autres ressources de l’entreprise, soutien en liquidités nécessaires afin d’implanter un projet de relance dans la reprise suite à la pandémie COVID-19.

Une demande aux deux mesures simultanément peut être envisagée.

  • l’octroi pour le Remboursement des services de consultation se ferait dans un premier temps.
  • l’Aide solidaire financière : le soutien en liquidités pour soutenir le projet de relance serait alors conditionnelle à ce que l’entreprise ou l’organisation ayant demandé le Remboursement des services de consultation dépose les documents demandés.

Critères d’admissibilité généraux

Pour une entreprise collective, les critères usuels d’analyse de la qualité, rattachés à sa finalité sociale, son ancrage dans le milieu, l’impact de son action et ses retombées tant économiques que sociales seront appliqués pour l’analyse de l’admissibilité.

Pour une organisation communautaire, la finalité sociale, son ancrage dans le milieu, l’impact de son action seront considérés.

Critères spécifiques aux mesures

Pour le Remboursement des services de consultation

  • l’organisation ne doit pas être admissible à une aide gouvernementale ou autres mesures existantes (ex : Innogec) pour des services de consultation pour sa relance
  • l’organisation est libre d’engager la firme de son choix
  • l’aide ne peut servir à requérir des services professionnels pour répondre à des besoins qui étaient déjà présents avant la pandémie.

Pour l’Aide solidaire financière

  • le membre doit disposer d’un plan de relance et être engagé dans son implantation
  • l’entreprise a besoin de liquidités pour réaliser le plan de relance
  • le plan de relance démontre clairement un potentiel de succès.
  • l’aide ne peut couvrir un écart de performance ou des besoins qui étaient déjà présents avant la pandémie.

Voici des exemples de projets non admissibles :

  • les projets qui ne sont pas liés à un besoin relatif à la relance des activités.
  • pour l’Aide financière, un projet ne pouvant démontrer de potentiel de réussite pour la relance.
  • les entreprises ou organismes ne peuvent déposer plus d’une demande dans ces deux mesures.

Résumé des documents requis

Pour le Remboursement des services de consultation :

  • le formulaire de demande en ligne ci-dessous dûment complété
  • l’offre de service d’un consultant, à envoyer à cette adresse courriel en précisant le nom de votre organisation et la date de dépôt de votre formulaire.

Pour l’Aide solidaire financière :

  • le formulaire de demande en ligne ci-dessous dûment complété
  • un plan de relance (annexe)
  • des états financiers intérimaires internes (annexe)
  • les états financiers vérifiés les plus récents (annexe)
  • Joindre les trois annexes à cette adresse courriel en précisant le nom de votre organisation et la date de dépôt de votre formulaire.

Dépenses admissibles

  • toutes dépenses qui impliquent des sorties de fonds pour la réalisation du projet.
  • les dépenses avant le 13 mars 2020 ne sont pas admissibles.

Renouvellement annuel

  • aucun
  • les demandes à ce programme doivent être soumises avant le 30 juin 2021

Montants accordés

Pour le Remboursement des services de consultation :

  • l’aide est de 3 000 $ en moyenne;
  • pour un maximum de 5 000 $.

Pour l’Aide solidaire financière :

  • le montant ne peut atteindre 15 000 $;
  • duquel est soustrait la valeur de l’aide pour les services de consultation déjà octroyé;
  • basée sur le besoin démontré du budget de caisse;
  • en complémentarité avec les autres sources (subventions, liquidités en propre de l’entreprise, partenaires financiers, etc.);

Pour faire une demande d’Aide solidaire ou de Services de consultation, veuillez remplir ce formulaire :

Pour plus d’informations
Julie Poulin
1 877 647-1527 poste 7259155
julie.jp.poulin@desjardins.com

Pour acheminer vos annexes dans le cadre de la relance suite à la crise de la Covid-19
Jonathan Boudreau
jonathan.v.boudreau@desjardins.com

En 2019, 317 projets collectifs ont bénéficié de la ristourne collective, de dons et commandites

Menu