La Caisse d’économie solidaire est en appui à une mobilisation citoyenne à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie, pour se doter d’une Maison Gilles-Carles

Elle peut accueillir huit personnes. Les personnes résidentes vivent avec un handicap ou une maladie qui demande des soins de la part d’une personne proche aidante. Pour ces dernières, c’est l’une des rares sinon la seule halte-répit et de répit-hébergement temporaire en Haute-Gaspésie. Le répit peut être de vingt-quatre heures à 14 jours consécutifs.

Des services complémentaires s’ajouteront, notamment du soutien, de la formation et de l’information ainsi que de l’aide pour les activités de la vie quotidienne et domestique. Un centre de jour sera également à la disposition des familles.

Ouverte depuis le 6 juin 2022, cette maison est administrée par l’Association La Croisée en collaboration avec la nouvelle Fondation Lise-Lemieux.

Le coût du projet est de 532 000 $ auquel la Caisse participe à hauteur de 357 000 $. Pour acquérir une résidence existante et l’adapter la contribution financière est partagée entre la communauté, le centre local de développement, des médecins spécialistes, la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, le ministère de la Santé et des services sociaux du Québec, la Caisse d’économie solidaire et la Fondation Saputo.

Il s’agit de la dixième maison Gilles-Carle au Québec.

 

À propos de la Croisée 
Organisme communautaire dont le but principal est la participation sociale des personnes handicapées, en perte d’autonomie et des proche-aidants de la Gaspésie.

À propos de la Fondation Lise-Lemieux
La Fondation Lise Lemieux a pour mission d’amasser des fonds pour soutenir le projet d’une Maison Gilles-Carle en Gaspésie, qui offrira des services de répit-hébergement et répondra aux besoins et attentes des aidés et des proches aidants.

PARTAGER

Menu